14 juin 2020 – On se mobilise et on s’organise, malgré la crise

Ce dimanche 14 juin, le collectif invite tous-te-s les Biennois-e-s à une journée de grève pour un monde juste pour tous-te-s; racisé-e-s, sans-papier-ère-s, travailleur-euse-s du sexe, handi-e-s, LGBTQIA+, ouvrier-ères-s et pour la planète.

A BIENNE: le rassemblement a lieu dès 13h à l'Esplanade, pour un pic-nic.
15h24 (heure à partir de laquelle les femmes ne sont plus payées, en moyenne, par rapport à la différence salariale homme-femme en suisse
Autres lieux voir sous https://www.grevefeministe.ch/

ON SE MOBILISE ET ON S’ORGANISE MALGRÉ LA CRISE!
La pandémie de Covid-19 le montre avec force: le travail des femmes* est vital. Les tâches reproductives, essentiellement réalisées par les femmes* sont primordiales pour la société. Mais le coronavirus montre comment le système capitaliste, sexiste et raciste exacerbe l’exploitation de celles dont le travail est essentiel pour nos vies et le fonctionnement de la société.
Les inégalités, les discriminations et violences sexistes, doivent cesser. C’est pourquoi, bien que le virus nous freine aujourd’hui pour appeler à une grève féministe aussi massive qu’en 2019, nous serons présentes le 14 juin pour revendiquer un changement urgent ! Nous le ferons dans le respect des gestes barrières et de la distanciation physique avec détermination et responsabilité.

LE 14 JUIN, OCCUPONS L’ESPACE PUBLIC

  • Faisons la grève du travail domestique: ensemble, prenons ce dimanche pour nous reposer et nous mobiliser et laissons à d’autres les tâches ménagères et de soin.
  • Fabriquons une pancarte avec un slogan, une revendication, une proposition et allons toutes* la déposer sur une des places occupées par les collectifs dans les villes romandes. Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas sortir, affichez votre pancarte à la fenêtre ou balcon et partagez la photo sur les réseaux sociaux.
  • Soyons ensemble virtuellement, sur les webradio et sur les réseaux sociaux.

A 15h24: ALERTE FÉMINISTE EN MUSIQUE

  • A 15h24, partout où nous sommes nous occuperons l’espace sonore en musique et en slogans : sur les places où seront nos pancartes, dans la rue, à la maison, sur nos lieux de travail salarié.
  • Faisons du bruit pour être entendues. Occupons l’espace public. Nous voulons que toutes nos revendications soient enfin prises en compte.

 

Esplanade de Bienne

Rue Centrale
2500 Bienne
lu ma me je ve sa di
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
Haut