Superschurken & Pull My Daisy

Leader du groupe, Dadaz a ramené le blues jurassien à Bienne. «Aujourd’hui, nous jouons encore plus vite», ajoute Hotcha, «en tout cas, pour ce qui est des morceaux rapides.»

Türöffnung / ouverture des portes: 20h00
Konzert / concert: 21h00
Preis / prix: 25.-/20.-
Vorverkauf / prélocation: http://Petzi.ch
Genre: Blues, Glam Punk

 

Superschurken

Leader du groupe, Dadaz a ramené le blues jurassien à Bienne. Possédant moult appareils électriques, de son vélo à sa brosse à dents en passant par ses deux guitares, il s’est auto-proclamé homme moderne. Ce qu’il veut? Du blues.

Du blues empreint de charme avec une certaine exigence musicale. Dadaz est fier de sa singularité, de sa voix emblématique, des sonorités de sa guitare mais surtout du feeling qu’il partage avec son groupe.

 

Pull My Daisy

Habités par l’esprit punk, Hotcha, Karin et Esther ont fondé Pull My Daisy en 1987. Peu de temps après, le groupe jouait déjà à la Reitschule de Berne et sortait son premier album. Un album aux morceaux rapides et «plutôt courts» comme le décrit Hotcha en présentant le principe artistique: «Deux phrases – Bim!– Refrain – Bim!– Solo – Bim!– et un autre couplet!».

Initialement dévoué au rockabilly et au beat, le groupe a su développer son propre style de glam punk en quelques mois seulement. Leur principale influence selon Hotcha? Serge Gainsbourg avec sa musique douce et sa dégaine punk.

25 ans après sa séparation en 1992, le trio biennois a rejoué pour la première fois lors du festival Barbarie 2017, là où tout avait commencé en 1987. «Aujourd’hui, nous jouons encore plus vite», ajoute Hotcha, «en tout cas, pour ce qui est des morceaux rapides.»

lu ma me je ve sa di
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
Haut